Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Débora Anton est mon nom d’auteur.

Je m’appelle Sandrine et au moment où je rédige ces lignes, j’ai passé la quarantaine.

Je suis comptable, j’aime mon métier et je ne compte pas le lâcher au profit de mon rêve d’auteur.

Mais l’écriture prend une part très importante dans ma vie. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit.

A l’adolescence, j’écrivais des poèmes sur un peu tous les sujets, l’amitié, les vacances, la famille et d’autres choses encore.

Un peu plus tard, à l’âge adulte, je me suis intéressée aux jeux d’écriture sur internet, d’abord par mails puis entre blogueurs, durant lesquels j’écrivais des mini fictions.

C’est ainsi que j’ai pris part aux Anthologies éphémères. Il s’agit d’un groupe de blogueurs de plus en plus nombreux qui se réunissent régulièrement pour travailler à un ouvrage littéraire vendu au profit de l’association “Rêves”. Cette initiative a permis la réalisation des rêves de plusieurs enfants. J’ai personnellement participé à deux de ses ouvrages et j’espère y participer encore.

Et petit à petit, l’idée d’écrire un roman s’est imposée à moi.

Lorsque j’ai commencé l’écriture de mon premier roman, je le publiais paragraphe par paragraphe sur un blog dédié. Je ne vous en donnerai pas le lien car il n’est pas terminé et j’ai l’intention de le reprendre par la suite.

Puis, j’ai écrit et publié en 2016 “Coups du sort”, mon premier roman (publié) disponible en numérique.

J’ai également participé à l’aventure de “L’indé Panda”, un magazine littéraire, entièrement numérique, réalisé par des auteurs indépendants et distribué gratuitement sur toutes les librairies en ligne. Mais cette activité était chronophage et j’avais besoin de temps pour me consacrer à mes propres projets.